investissement immobilier

Le prêt à taux zero

Le nouveau prêt à taux zéro est disponible depuis janvier dernier. Il facilite les premières acquisitions d’un résidence principale. Ce prêt est destiné aux personnes qui ne sont pas propriétaires de leur résidence principale dans les deux années précédents la demande du prêt. Les bénéficiaires doivent répondre à des conditions de ressources.

Le montant est fonction du nombre de personnes au foyer et à la localisation du logement, cela change de l’ancien prêt à taux zéro, qui était destiné uniquement à l’achat d’un logement neuf ou d’un logement ancien si celui-ci faisait l’objet des travaux, représentant au moins 54% du prix d’achat du logement.

Le nouveau prêt à taux zéro est nettement meilleur car il sert à financer non seulement une première acquisition, mais aussi l’achat d’un ancien logement sans condition de travaux. En effet les conditions de prêts seront inférieur à celui attribué pour un logement neuf, ayant une décote de 10% en Île de France, 20% et 25% pour la province, ce sera un prêt complémentaire.

En ce qui concerne les logements neufs le montant maximal sera de 16 000 euro cela s’appliquera au célibataire en Île de France, et un célibataire en province est de 11 000 euro. Quant nous prenons l’exemple d'une famille de 4 personnes le montant s’élèvera à 27 500 euro pour l’Île de France et pour la province de : 21 500 euro, nous voyons ici que la nouvelle version de prêt à taux zéro devrait bénéficier à 240 000 ménages par an au lieu de 100 000 ménages auparavant. La durée du remboursement dépend du revenu fiscal, si le revenu est modeste, cela vous laisse plus de largesse et de temps pour votre remboursement, vous pouvez aussi bénéficiez d’un différé de remboursement partiel ou total, mais cela est soumis sous certaines conditions. Le montant du prêt à taux zéro est limité par un double plafond, ce montant ne peut dépasser 20% du prix de l’acquisition du bien immobilier. D’autre part son montant ne peut être supérieur à 50% des autres prêts complémentaires d’une durée de plus de deux ans qui ont été souscrits pour la même opération.

Le montant du prêt est majoré de 50% dans les zones franches urbaines et dans les zones urbaines dites zones sensibles.

Le prêt à taux zéro peut- être cumulable avec tout autre type de prêts, comme des prêts bancaires, des prêts à l’accession social, le prêt à 1% patronal, le prêt conventionné et les prêts épargnes logement.

Laissez votre commentaire à propos de cet article

Les publications similaires de "Dossiers investisseurs"

  1. 31 Mars 2018Quel budget préparer pour réaliser l’étanchéité de son habitat ?367 vues
  2. 29 Avril 2017L’immobilier d’entreprise, qu’est-ce que c’est ?962 vues
  3. 30 Oct. 2016Défiscaliser en investissant en outre-mer784 vues
  4. 14 Oct. 2016La résidence étudiante, un bon investissement à l'abri du fisc798 vues
  5. 10 Août 2016Investissement locatif, se faire conseiller par les spécialistes831 vues
  6. 9 Août 2016Ehpad, résidences senior, maintien à domicile… quelle solution de logement choisir ?918 vues