investissement immobilier

Quels sont les avantages d'investir en LMNP ?

Depuis 1949, l’investissement en LMNP ne cesse de séduire de nombreux particuliers. Ce type de placement immobilier a subi des mises à jour, mais jusqu’à maintenant, il reste très avantageux. C’est d’ailleurs pour cette raison qu’il fait partie des investissements immobiliers les plus prisés en Europe. Zoom sur les avantages d’investir en LMNP.

L'Architecture, Intérieur, Salle, Moderne

Un investissement sûr et rentable

Investir en LMNP, c’est investir dans une valeur refuge sûre. Les biens équipés sont en forte demande sur le marché et logiquement, les biens LMNP sont très sollicités. Mais la réussite d’un investissement LMNP dépend surtout du secteur. Quoi qu’il en soit, les vacances locatives ne sont pas fréquentes pour un bien équipé et meublé, car c’est très utile pour les locataires. Le rendement est aussi assez élevé pour ces types de bien. On peut donc être sûr quant à la perception des loyers.

Un revenu locatif immédiat

Contrairement à une location vide, la recherche de locataire pour un bien meublé ne prend pas beaucoup de temps. Une fois mis sur le marché, le processus est rapide. C’est encore plus rapide s’il s’agit d’un LMNP ancien. Le bien a déjà fait ses preuves au cours des années et il sera plus facile de convaincre les futurs locataires. Acquérir un bien LMNP ancien permet aussi de réaliser jusqu’à 30 % d’économie, voire plus. Le site https://net-lmnp.com/ contient tout renseignement supplémentaire sur comment obtenir un bien LMNP.

Une situation fiscale bénéfique

La fiscalité des LMNP est sans doute ce qui attire les investisseurs. Les revenus locatifs ne seront pas imposés en tant que revenus fonciers, mais plutôt comme des bénéfices industriels et commerciaux (BIC). Le statut de LMNP permet de choisir entre deux régimes d’imposition tout aussi avantageux l’un comme l’autre : le régime micro-BIC et le régime réel. Avec le premier, les bailleurs bénéficient d’un abattement forfaitaire de 50 % à condition que les recettes locatives ne dépassent pas 70 000 euros par an. Avec le régime réel, les bailleurs jouissent d’une déduction des charges sur les recettes en plus des amortissements. Au final, il y a moins de recettes et aussi moins d’impôts.
 

Laissez votre commentaire à propos de cet article

Les publications similaires de "Dossiers investisseurs"

  1. 17 Sept. 2021Vous préparez votre future succession ? Besoin de conseils ?14 vues
  2. 3 Août 2021Pourquoi continuer à investir dans les SCPI de rendement ?60 vues
  3. 19 Juil. 2021Investissement et revenus étrangers : quelles règles ?120 vues
  4. 23 Mai 2021EHPAD : comment fonctionne la convention tripartite ?263 vues
  5. 9 Avril 2021Le marché de l'immobilier toujours porteur pour investir ?309 vues
  6. 5 Fév. 2021SCPI et rendement : qu'est-ce qu'on entend par TDVM ?501 vues